Archives pour la catégorie Japon

Partie 1 : des Ami au Japon

Une voiture qui a beaucoup de valeur au Japon.

→  voir l’article original en anglais

Les Ami 6 et les Ami 8 furent importées dans les années 1960 jusqu’en 1970, année durant laquelle des règles d’importation plus protectionnistes virent le jour.
Les importations officielles d’Ami 6 étaient alors des spécifiques à la France. Citroën avait noué un partenariat avec l’importateur japonais Nichifutsu Jidosha pour les DS depuis 1958 (plus d’infos ici).

Dès 1969, le montage de répétiteurs de clignotants ont été obligatoires sur tous les véhicules, et notamment ceux qui étaient importés.  Les répétiteurs « Koito » ont alors dû être installés et aujourd’hui ils sont couramment montés sur la plupart des Ami au Japon.

Photo 1 :  cette Ami 6 break est une importation de Citroën France en 1969, et elle est toujours  en circulation après 45 ans.

Ami 6 break de 1969 Japon
Ami 6 break de 1969 Japon

Dans les années 2000, on comptait seulement 20 ou même moins d’Ami, arrivées au Japon par le biais d’importateurs ou de démarches personnelles. Depuis leur nombre a augmenté jusqu’à plus de 40 voitures avec des Ami 6 berlines et breaks, des Ami 8 berline et break,  des Ami Super berline, break,  des M35 et une Ami 8 break Familiar espagnole !

Photo 2 :  de gauche à droite , une Ami 8 berline de 1970 d’importation officielle (avec les répétiteurs « Koito »), une Ami 8 berline de 1975 (la mienne) et la Citroen 8 Familiar de 1976 (la seule au Japon !).

Trois Ami 8 japonaises
Trois Ami 8 japonaises

Photo 3 : la plaque d’immatriculation japonaise par-dessus la plaque française d’origine.
Les voitures arborant les deux plaques sont des véhicules importés par des ressortissants de l’Union Européenne.
A savoir qu’au Japon les numéros peuvent être choisis par le propriétaire.

Plaques d'immatriculation au Japon
Plaques d’immatriculation au Japon

Part 1: Ami in Japan

Ami, a very valuable car in Japan.

→  voir la traduction de l’article

Ami 6 and Ami 8 has been imported from the 1960s until 1970.
But, in 1970, Ami 8 stopped to be imported because of a changement of law.
Regular import of Ami 6 is a France’s specification.

However, in 1969 by a law amendment, it was obliged for mounting of repeaters of indicators. Repeaters of indicators of « Koito » had to be installed and nowadays they are currently mounted on almost the Ami  in Japan.

Photo 1 :  this Ami 6 break was imported in 1969 from Citroën France, and is still living in Japan since over 45 years.

Ami 6 break de 1969 Japon
Ami 6 break de 1969 Japon

By the 2000, it was only 20 or less Ami here. Most of them are in Japan by importers and personal imports. Now, the number has increased to more than 40 vehicules, including Ami 6 berline, Ami 6 break, Ami 8 berline and break, Ami Super berline, Ami Super break, M35 and Citroen Ami 8 Familiar !).

Photo 2 :  from left to right , a regular imported Ami 8 berline 1970 ( with the mounted side makers « Koito » ), Ami 8 berline 1975 (my Ami), Citroen 8 Familiar 1976 (only one Citroen 8 break in Japan!).

Trois Ami 8 japonaises
Trois Ami 8 japonaises

Photo 3 : the Japanese license plate over the French license plate.
Car wearing the French license plate were imported via the EU member countries.
In Japan, the number can selected of my own.

Plaques d'immatriculation au Japon
Plaques d’immatriculation au Japon